FAQ


Questions:

  1. Que voulez-vous dire par boeuf nourri à l'herbe?
  2. Utilisez vous des hormones de croissance artificielle ou des antibiotiques?
  3. Est-ce que votre boeuf est biologique?
  4. Que contiennent les boîtes de boeuf nourri à l'herbe que vous livrez?
  5. Comment fixez-vous les prix?
  6. Peut-on visiter la ferme?
  7. Comment vos animaux sont-ils abbatus?

Réponses:

1. Que voulez-vous dire par du boeuf nourri à l'herbe?

À Grazing Days, tout notre boeuf est nourri à l'herbe et engraissé au fourrage.  Ceci signifie que nos bovins mangent seulement de l'herbe de pâturage pendant le printemps, l'été et l'automne et du foin et/ou de l'ensilage (une herbe fermentée) durant l'hiver.

À Grazing Days, nous élevons principalement nos propres bovins, mais nous sommes en train d'augmenter notre troupeau de vaches et nous avons acheteté un nombre de bovins de 1 an chaque printemps d'une ferme de Vankleek Hill. Le fermier de Vankleek Hill respecte les protocoles spécifiés pour la 1ère année de vie des bovins. Les veaux boivent du lait et mangent de l'herbe avec leurs mères durant l'été et l'automne.  Pendant l'hiver, ils sont nourris au foin et à l'ensilage et du moment qu'ils arrivent à Grazing Days au printemps, ils ne mangent que de l'herbe, avec un accès au sel et aux minéraux, jusqu'à ce qu'ils aillent à l'abattoir à l'automne.  

Back to Top

2. Utilisez-vous des hormones de croissance artificielles ou des antibiotiques?

Aucun animal sur notre ferme reçoit des hormones de croissance artificielles - jamais.

Règle générale, nous ne traitons pas nos animaux avec des antibiotiques, mais il faut nuancé ici:

À cause de nos pratiques de gestion, il est rare que l'on doive traiter un animal avec des antibiotiques à cause d'une infection. Mais si un animal devient malade avec une infection et que nous sommes incapables de le traiter avec des méthodes alternatives, nous le traiterons avec des antibiotiques et/ou autres traitements nécessaires pour assurer son bien-être et sa santé. 

Nous nous engageons à être transparents et nous révélerons l'histoire complète du traitement d'un animal quand nous vendons sa viande. Nous avons donc créer la classification de volet vert et volet bleu. La vaste majorité de notre viande provient d'animaux qui n'ont jamais reçu de traitement--que nous qualifions de volet vert. La viande provenant d'animaux ayant reçu une dose d'antibiotiques au courant de leur vie est vendue sous le libellé volet bleu. 

Back to Top

3. Votre boeuf est-il biologique?

Malgré que nous adhérons aux Normes biologiques canadiennes sur notre ferme, le boeuf que nous vendons n'est pas certifié biologique en ce moment. Il y a deux raisons principales pour ceci:

Premièrement, étant donné que nous augmentons encore notre troupeau de vaches, nous achetons chaque printemps quelques bovins de un an. C'est très difficile de trouver des bovins de cet âge certifié biologique à une distance raisonnable de notre ferme. Nous avons dû choisir entre notre désir d'être certifié biologique et notre désir de traiter les animaux de façon éthique. Comme il nous semblait pas souhaitable de faire transporter des jeunes bovins en camion pour 8-9 heures, nous avons choisi de travailler avec un agriculteur local qui élèverait des bovins selon la philosophie de Grazing Days pour la vente de boeuf provenant d'animaux élevés de façon propre, sanitaire, décente et environnemental. 

Deuxièmement, quand nous en avons fait l'acquisition, nos terres étaient appauvries-- trop labourée et il y a eu une trop grande utlisation de pesticides. Il y avait donc peu d'activité biologique dans nos sols. Grâce à notre pratique de pâturage et de bonne gestion des sols, nous ramenons de la vitalité à la terre de notre ferme. Présentement, la terre ne produit pas encore assez pour notre bétail durant l'été ET l'hiver. Nous les nourissons au pâturage tout au long de l'été, et à l'hiver, nous les nourissons de foin et d'ensilage que nous achetons. Il est très difficile d'acheter la quantité de foin biologique dont nous avons besoin. Nous achetons le foin de fermes qui ne sont pas certifiées biologiques mais qui n'utilisent pas de pesticides ou d'engrais artificiel. Nous espérons que dans 5-10 ans, nos champs retrouveront leur richesse microbienne active.

Back to Top

4. Que contiennent les boîtes de boeuf nourri à l'herbe que vous livrez?

En moyenne, Grazing Days obtient environ 320 lbs de boeuf par animal, ou 32 boîtes de 10 lbs.  Dans chaque animal, il y a à peu près 25% de steak, 25% de rôtis et 50% de boeuf haché. Afin que chaque cliente obtienne une proportion semblable de coupes plus tendres et de coupes moins tendres, nous séparons les coupes équitablement entre les 32 boîtes. Chaque boîte de 10 lbs devrait donc contenir 2 différentes coupes de steak (2 steaks par boîtes), un rôti de 2-3 lbs, un paquet de saucisses ou de cubes à mijoter et 3-4 paquets de boeuf haché (1 à 1.5 lb par paquet). Pour les ménages qui ont un abonnement, nous tenons compte des coupes reçus (boîte A, B, C, D) pour assurer qu'au cours de la saison de livraison, chaque ménage recevra une variété des différentes coupes de boeuf.  Tout le boeuf que vous recevrez sera étiquetté, congelé et enveloppé soit dans du papier de boucher ou en emballage sous vide. 


Back to Top

5. Comment décidez-vous les prix?

Combien charger pour la viande que nous produisons est un des aspects de la ferme qui pose le plus de défis.  Devrions-nous nous fonder sur le prix de la viande dans une épicerie ou sur ce que chargent nos collègues qui produisent des produits semblables? Devrions-nous nous fonder sur les facteurs intrisèques, p.ex., ce que nous coûte la production de la viande et ajouter quelques points de pourcentage pour un profit? Devrions-nous adopter une approche de marché libre et charger le maxiumum que nous pouvons obtenir pour notre viande?

Comme la ferme est notre gagne-pain, il faut que nous soyons en mesure de couvrir les coûts de production et de nous payer un montant pour nos efforts.  Nous voulons faire en sorte que notre produit est abordable pour la plupart des gens. Nous voulons aussi nous assurer que le prix de notre boeuf est prévisible et ne varie pas selon les fluctuations de la viance dans les épiceries. Comme tel, en 2015, nous avons examiné de très près nos coûts de production et nous avons établi un prix de base pour le boeuf et nous ajustons le prix en fonction de l'inflation chaque année.

En 2015 nous avons vendu notre boeuf pour 9,90$ par lb plus un taux fixe de 10$ pour la livraison, l'emballage, l'entreposage et la manutention. En 2016, le prix était de 10,04$.  En 2017, Statistiques Canada a estimé l'inflation à 2.0%. Donc, cette année-là, nous vendions notre boeuf pour 10,24$ la lb en plus du prix fixe de 10$ pour la livraison, l'emballage, l'entreposage et la manutention. Par exemple, un abonnement de 40 lbs réparties sur 4 livraisons coûtait 40 lbs x 10,24$ + 4 livraisons x 10$  = 449,60$. (Veuillez noter aussi que nous chargeons 0,26$ par lb de plus pour des commandes uniques, comme les boîtes-échantillon, afin de nous aider à couvrir les frais administratifs additionnels.) 

Back to Top

6. Est-ce possible de visiter la ferme?

Oui, nous aimons beaucoup avoir des visiteurs à la ferme! Veuillez  communiquer avec nous pour prendre un rendez-vous pour vous assurer que nous sommes à la ferme et que nous puissions nous libérer pour vous accueillir. 

Nous organisons plusieurs visites à la ferme chaque année pour donner aux gens la chance de voir comment nous élevons nos animaux et comment fonctionne notre système de pâturage. De plus, nous bougeons notre troupeau 4 fois par jour entre la mi-mai et la mi-novembre et vous êtes les bienvenu.e.s à prendre rendez-vous pour voir commons nous nous y prenons. 

Back to Top

7. Comment les animaux sont-ils abbatus?

Entre la fin d'août et la mi-novembre, nous envoyons des groupes de 6 ou 7 bétail à l'abbatoir. Les veaux nés sur la ferme ont environ 24 mois à ce moment, alors que le bétail que nous avons acheté au printemps ont environ 17 ou 18 mois. Ils sont chargés à bord du camion en utilisant un modèle d'installation de manutention à faible stress conçue par Dr. Temple Grandin. Une fois sur le camion, je les regarde une dernière fois et je remercie leurs esprits d'accepter d'être transformés en viande pour nous. 

Le bétail procède à l'abbatoir le plus près qui est inspecté par le gouvernement fédéral. Notre but est que le bétail passe le plus de temps possible dans un environnement qui n'est pas stressant, le moins de temps possible sur un camion et qu'il soit abattu dans un établissement qui a des normes élevées pour le bien-être des animaux et la qualité de la nourriture. Comme la ferme est au Québec, et que nous vendons aussi nos produits en Ontario, il est obligatoire que les animaux soient abattus dans un abattoir vérifié par le gouvernement fédéral. Nous utilisions un abattoir nommé Les Viandes de la Petite-Nation (un abattoir inspecté par le fédéral) et situé à 1 kilomètre de la ferme, mals l'abattoir est temporairement fermé pour restructuration. C'était notre premier choix, étant donné la proximité, leurs normes élevées et l'installation de manutention conçu par Dr Grandin.  

Jusqu'à ce que l'abattoir à St-André-Avellin ouvre ses portes de nouveau, nous utilisons Les Viandes Forget situées à Terrebonne, sur la rive nord de Montréal qui est à 122 km de la ferme. Généralement, le bétail est sur le camion environ 90 minutes pour se rendre à l'abattoir.

Le bétail arrive à l'abattoir entre 8h et 9h et est abattu avant midi. (SVP communiquer avec moi si vous voulez plus de détails.) Cet abattoir opère de façon conforme aux lignes directrices du gouvernement fédéral pour la transformation de la viande. Il y a un inspecteur de l'Agence canadienne de l'inspection des aliments sur les lieux durant le processus qui vérifie chaque animal vivant, qui surveille l'abbatement et qui vérifie l'animal après sa mort.

Les journées d'abattoir sont les journées les plus difficiles pour nous à la ferme. Si vous voulez plus d'information, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Back to Top